Ondine Khayat
Psychopraticienne Certifiée et romancière
à Paris 16, proche 17ème et 8ème

Psychothérapie - Ecoute - Relation d’aide - Soutien psychologique

Esprit, es-tu là ?

Quelle présence offrons-nous à nos proches ? Sommes-nous vraiment là quand nous les écoutons ? On peut entendre sans écouter, ça arrive même très souvent ! Il y a mille et une manière d’être attentif à l’autre et bien sûr, tous les propos ne demandent pas la même attention. Mais lorsque que quelqu’un a quelque chose d’important à nous dire, une douleur à nous confier, un avis à nous demander, quelle attitude adopter ? On nous apprend à parler et à écrire, mais pas à écouter.

Besoin d'espace !

Ecouter quelqu’un, c’est être pleinement là. Etre présent physiquement, intellectuellement et affectivement. C’est sentir présentes toutes les parts de soi : esprit, corps et âme. C’est pouvoir être à la fois soi-même et offrir un espace pour accueillir l’autre. Etre trop rempli de soi empêcherait l’autre de se faire une place, lui laisser trop d’espace le ferait se sentir seul. Certaines personnes possèdent le don de l’écoute. Face à elles, on se sent accepté d’une manière nouvelle, dont nous n’avions pas encore fait l’expérience. Elles sont comme un miroir de nous-même. Ce miroir reflète nos états d’âmes sans les déformer, mais sans les retranscrire à l’identique, pour que nous puissions les voir plus nettement.

Être soi-même

Ce qui est extraordinaire quand on parle à quelqu’un de sujets intimes et profonds, c’est de pouvoir être soi-même. Dans l’écoute, le jugement vient souvent avant l’accueil. On a un avis sur ce qui nous est dit, on pense qu’il faut faire telle ou telle chose, on n’est pas assez ouvert. Et la personne qui nous parle le ressent, ce qui l’empêche d’être elle-même. On croit souvent qu’écouter ou aider quelqu’un, c’est émettre un avis, lui dire ce qu’il faudrait qu’elle fasse. Il y a bien sûr des décisions à prendre, et nos proches nous interrogent, mais ce qui permet une prise de décision sereine, un retour au calme, c’est de sentir une totale disponibilité de la personne qui nous écoute. Sentir qu’elle est là pour nous, qu’elle se soucie de ce que nous lui disons. Cette certitude produit en nous un soulagement qui nous permet de poser nos valises trop lourdes l’espace d’un instant et de nous reconnecter à notre humanité. Ce n’est pas si fréquent !

"Parler est un besoin, écouter est un talent." Gœthe


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.