Cabinet de Psychothérapie
Ondine Khayat
Cabinet de Psychothérapie
Ondine Khayat

Mon corps, ce héros

Notre corps est à nos côtés depuis notre naissance et en voit souvent de toutes les couleurs. Mais si nous avions réellement à l’esprit que notre corps est une personne, le traiterions-nous de la même façon ?

Un ami qui vous veut du bien

Notre corps nous est utile à bien des égards. Pourtant, nous ne lui témoignons pas toujours la reconnaissance qu’il mérite pour ses bons et loyaux services. Nous considérons que ce qu’il fait est normal, que c’est son travail de corps. Mais si l’on y réfléchit bien, notre corps est soumis à une pression presque constante. Pression que nous lui mettons, pour qu’il se réveille, qu’il se muscle, qu’il obéisse, qu’il ne nous fasse pas mal, qu’il soit beau etc. Il travaille constamment pour nous satisfaire, nous alerter, ne pas nous déranger. Il y a de quoi être épuisé…

somatisation

Vous avez un message !

Combien de fois avons-nous laissé notre corps tout seul ? Combien de fois a-t-il été contraint de se débrouiller car nous ne pouvions faire face à la situation ? Peu rancunier, il ne se décourage pas. Il endure, s’adapte, et a même la gentillesse de nous alerter. Alertes rarement prises en compte, surtout lorsqu’elles contrarient nos projets. Nous demandons souvent à notre corps de prendre sur lui. Il y consent car il n’a la plupart du temps pas le choix. Soucieux de ne pas rompre la communication, il nous envoie des signaux pour nous indiquer qu’il souffre. Lorsque nous restons sourds à ces appels aux secours, il attire notre attention de plus en plus fortement, jusqu’à ce qu’il n’en puisse vraiment plus. C’est généralement à ce moment-là que nous demandons de l’aide…

somatisation corps

Conversation avec le corps

Je pratique dans mon cabinet la conversation avec le corps. Il s’agit d’une approche fondée par Régina Stamatiadis, psychothérapeute, formatrice, superviseure et chercheuse dans l'Approche Centrée sur la Personne. Dans cette approche, le corps est un interlocuteur à part entière, tout comme l’est la personne. Le corps a donc une place bien à lui, et les conditions sont créées pour qu’il puisse s’exprimer. Au début des séances de conversation avec le corps, il est surpris qu’on s’adresse directement à lui. Il est très étonné qu’on le considère comme une personne. Etonné et soulagé ! Très vite, il manifeste son besoin d’être écouté, entendu, pris en compte. Il parle alors de ce qu’il vit, éprouve, ressent. Le fait de dialoguer avec la personne et avec son corps permet de créer entre eux un dialogue qui a souvent été interrompu.

 

corps somatisation

Libéré, délivré

Le corps parle de ses douleurs, brûlures, gonflements, tiraillements… Il met des mots sur ses traumatismes, évacue sa rage et sa colère, confie son chagrin, ses angoisses, sa fatigue, ses peurs… Lorsqu’il est entendu, le corps le rend au centuple à la personne. Il la remercie en évacuant ses douleurs, en lui permettant de ressentir une unification plus grande, en favorisant un meilleur fonctionnement physiologique, en intensifiant sa sensation d’exister. Cette approche psycho-corporelle convient aux adultes comme aux enfants. Je la propose dans le cadre de la thérapie que je pratique, en complément d’autres approches, en fonction des besoins spécifiques de la personne qui me consulte.

"Moi, c'est mon corps qui pense. Il est plus intelligent que mon cerveau. Il ressent plus finement, plus complètement que mon cerveau. Toute ma peau a une âme". Colette


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.