Cabinet de Psychothérapie
Ondine Khayat

Tout le monde a un jour ressenti de la jalousie. D’où vient-elle ? Sommes-nous tous égaux dans ce domaine ? Comment sortir de la jalousie ?

A l'origine de la jalousie

La jalousie est une émotion que nous ressentons tous un jour ou l’autre et qui met en lumière un sentiment d’insécurité, lié à la peur de perdre ce ou ceux auxquels nous tenons. Nous l’expérimentons souvent dès la petite enfance, par exemple lors de l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur. L’expérience que nous faisons est douloureuse car nous ne sommes plus le centre de l’attention. 

Conseils jalousie

Le nouveau bébé accapare nos parents. La jalousie peut également être ressentie lors du remariage de l’un de nos parents, lors de la rencontre avec les enfants nés d’un premier lit dans les familles recomposées, ou lorsque nos parents divorcés ont un enfant avec leur nouveau conjoint. Se pose la question de la place que nous avons, et celle de notre valeur.

Ce que révèle la jalousie

Nos jalousies d’adultes réactivent souvent celles ressenties dans l’enfance, au moment des tous premiers liens. Le vide ressenti dans notre passé cherche désespérément à être comblé dans notre présent, ce que nous demandons alors à notre partenaire. Mais ce n’est pas si simple… Nous sommes renvoyés à nos ressentis d’enfant, à nos désirs inassouvis d’exclusivité. Nous avons besoin d’être le centre de l’attention, sinon… c’est presque un sentiment d’anéantissement que nous ressentons. Ne pas être le centre de l’attention nous donne l’impression de ne pas exister car nous nous construisons dans le regard des autres. S’il nous est enlevé trop tôt, il laisse un vide béant qui réclame une attention permanente, impossible à obtenir.

Amour et jalousie

En amour, on peut ressentir de la jalousie dans des moments de doute ou de vulnérabilité, mais certaines personnes la ressentent en permanence et vivent dans l’angoisse que leur conjoint(e) les trompe ou les quitte. Derrière cette peur se cache souvent une fragilité affective, une faible estime de soi, un manque de sécurité intérieure et un besoin d’amour qui n’a pas été comblé. Ces personnes vivent des hauts et des bas constants, qui sont épuisants. Lorsque leur conjoint leur prouve leur amour, elle peuvent se sentir sécurisés, mais seulement pendant un très court laps de temps car elles ne parviennent pas à se nourrir de cet amour sur le long terme. La peur de l’abandon provoque une jalousie qui peut devenir obsessionnelle, précipitant la rupture qu’elles redoutent tant.

Comment sortir de la jalousie ?

La jalousie, comme tout autre sentiment, doit être reconnue pour être dépassée. La nier ne sert à rien. Il faut admettre qu’on est jaloux. En parler avec son conjoint permet d’être mieux compris. Mais cela ne suffit pas. Car la jalousie n’est pas liée à la relation (j’exclus bien sûr les relations destructrices ou l’un des conjoints fait exprès de provoquer la jalousie de l’autre pour lui faire mal, car il s’agit là d’autre chose). Recherchez l’origine de votre jalousie. D’où vient-elle ? A quel moment l’avez-vous ressentie pour la première fois ? A quel évènement de votre vie vous renvoie-t-elle ? Apprenez à renforcer votre estime de vous-même. Pouvez-vous voir vos qualités, vos accomplissements, vos talents ? Vous pouvez vous appuyer sur vos proches pour qu’ils vous aident à prendre conscience de vos capacités. Si malgré tout, la jalousie continue à vous ronger, n’hésitez pas à consulter un thérapeute qui vous aidera à mettre des mots sur vos ressentis, à comprendre ce qui s’est joué dans votre passé et à vous sentir plus apaisés.

« Le noyau de toute jalousie est un manque d’amour. » Carl Gustav Jung


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.