Ondine Khayat
Cabinet de psychothérapie Paris

Approche Centrée sur la Personne. Psychologie humaniste

"Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va crier au fond de l'âme." Christian Bobin

L’hypersensibilité concerne environ 20% de la population et peut générer beaucoup de souffrance. Elle est caractérisée par une stimulation émotionnelle intense. Etes-vous concerné ?

Sensible ou hypersensible ?

La sensibilité, c’est la faculté que nous avons de sentir les choses. Nous ressentons des émotions  diverses, en fonction des situations que nous vivons. Par exemple, un magnifique coucher de soleil, un film d’action violent, une personne triste qui nous raconte ce qu’elle vit ne nous font évidemment pas réagir de la même façon. Nous sommes émerveillés, effrayés ou accablés. Pour quelqu’un de sensible, les choses se passent de façon plus ou moins fluide. Pour l’hypersensible, en revanche, c’est une autre histoire ! 

Conseil hypersensibilité

Ses émotions sont beaucoup plus intenses, profondes et durables. Ce qui signifie que là ou quelqu’un de sensible va ressentir de la tristesse à un moment donné et va ensuite passer à autre chose, l’hypersensible, lui va être extrêmement triste et ce pendant des heures.

L’empathie

Non seulement l’hypersensible ressent très fortement ses propres émotions, mais il ressent aussi celles des autres. Et il perçoit, en plus, des choses que les autres ne perçoivent pas ! Prenons un exemple : quelqu’un vient lui parler et sourit en ayant l’air très sûr de lui. L’hypersensible va percevoir une tristesse et un manque de confiance qui contredisent ce qu’on lui dit. En un rien de temps, il a absorbé la tristesse de son interlocuteur. Il se sent d’autant plus mal que l’autre fait tout pour la cacher et ne se rend même pas forcément compte qu’il est triste ! L’hypersensible est doué d’une grande empathie qui lui permet de rentrer très facilement dans la peau des autres et de capter leurs ressentis. Ça peut être une grande force à certains moments ou dans certains métiers, mais cela provoque chez l’hypersensible une confusion et un mal-être important.

Les caractéristiques de l’hypersensibilité

Vous êtes probablement hypersensibles si vous absorbez facilement les émotions des autres, si vos sens sont hyperdéveloppés (toucher, sons, couleurs, odeurs...), si vos ressentis persistent très longtemps, si les critiques ou les reproches vous blessent énormément, si vous êtes souvent fatigués, si vous êtes anxieux ou irritables, si vous avez besoin de solitude pour vous régénérer, si vos émotions sont souvent insoutenables et que vous n’arrivez pas à les gérer, si vous pleurez souvent, si vous ressentez beaucoup d’anxiété, si vous êtes très attentifs à des détails que la plupart des gens ne remarquent pas ou si vous avez du mal à prendre des décisions. 

La différence entre moi et les autres

L’hypersensibilité n’est absolument pas une maladie, c’est une caractéristique. C’est même une grande richesse, mais force est de constater que peu d’hypersensibles le vivent comme tel. La raison est qu’elle les fait terriblement souffrir. Ils se sentent souvent exclus, à part, anormaux ou faibles et ne comprennent pas pourquoi, après une journée entière passée aux côtés de personnes tristes ou agressives, ils sont aussi fatigués. Le problème est justement qu’ils ne font pas la différence entre eux et les autres. Du coup, ils ont tendance à absorber toutes les émotions des gens qu’ils côtoient. Ils se retrouvent souvent, en fin de journée, à devoir porter un sac rempli d’émotions qui ne leur appartiennent pas et qui s’ajoute à leur propre sac. Autant dire qu’on comprend qu’ils soient épuisés quand ils rentrent chez eux avec deux sacs de 10 kg chacun sur le dos !

Comment mieux vivre mon hypersensibilité ?

Vous devez prendre conscience que vous êtes hypersensible. C’est la condition de base pour apprendre à canaliser vos ressentis et à vous protéger des ressentis des autres. Quand vous ressentez une émotion, essayez de ne pas plonger dedans tout de suite et de prendre un petit temps pour l’observer depuis votre tour de contrôle intérieure. Lorsque la tristesse s'approche, ne la laissez pas entrer. demandez-lui ses papiers d'identité ! D’où vient-elle ? Que veut-elle ? A qui appartient-elle ? Pourquoi s'avance-t-elle comme ça vers vous ? Mettez des mots sur ce que vous ressentez pour éviter d’être noyés par vos ressentis. En somme, apprenez à mettre de la raison dans vos émotions. Cela vous permettra de trouver en vous un meilleur équilibre et de vous décaler légèrement de vos ressentis. Utilisez la visualisation pour créer une frontière entre vous et les autres. Cela vous permettra d'être plus en lien avec vous-même et vous apprendra à ne plus absorber les ressentis des autres. N'hésitez pas à consulter un thérapeute. Il vous aidera à vivre votre hypersensibilité comme votre don . Au travail !

"Les hypersensibles sont assaillis par une foule de messages et perçoivent des nuances qui échappent aux autres." Elaine N. Aron


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.