Ondine Khayat
Cabinet de psychothérapie Paris

Approche Centrée sur la Personne. Psychologie humaniste

"Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va crier au fond de l'âme." Christian Bobin

Nous avons tous de nombreux choix à faire, qui ne sont pas de même importance. Pour les hypersensibles, choisir peut se révéler très difficile.

Choisir, c’est renoncer !

Il y a les choix de vie importants qui nous engagent sur le long terme, et il y a les choix de vie quotidiens, qui sont plus accessoires. Mais pour les hypersensibles, rien n’est jamais « accessoire », car ils ressentent une intensité qui fait que tout a une importance capitale. Choisir, c’est renoncer bien sûr, mais pour les hypersensibles, ce n’est pas juste renoncer à quelque chose auquel ils ne pensent plus une fois leur choix effectué. C’est renoncer à quelque chose dans lequel ils ont une capacité à se projeter jusqu’à avoir l’impression de le vivre. Pas simple, dès lors, de prendre une décision.

Hypersensibilité

Vis ma vie… d’hypersensible !

Choisir nous fait tous réfléchir. Nous nous posons des questions et nous y répondons avec plus ou moins de logique. Nous prenons régulièrement en compte différents critères avant de prendre une décision. Mais pour les hypersensibles, les choses sont beaucoup plus compliquées. Le fait de ressentir les choses avec intensité et profondeur a tendance à tout placer sur un pied d’égalité. Sur une échelle de Richter de la sensibilité qui irait de 1 à 10, on pourrait dire que quelqu’un de sensible ressent les choses à 5 maximum. Si la sensibilité était une piscine, sa sensibilité l’amènerait donc à 5 mètres en dessous du niveau de l’eau. L’hypersensible, lui, dépasse largement les 5 mètres. Il descend beaucoup plus profondément. Il est donc amené à prendre en compte des éléments qui la plupart des gens n’ont pas à prendre en compte parce qu’ils ne leur viennent même pas à l’esprit !

Un exemple : Ecoute la petite musique du Clos des Anges

Dans mon roman Ecoute la petite musique du Clos des Anges, mon héroïne Raphaëlle est une hypersensible. Voici un extrait qui illustre le dilemme auquel peuvent se trouver confrontés les hypersensibles au moment de faire un choix :

« Raphaëlle soupira. Pourquoi n’était-elle jamais sûre de rien ? Elle envisageait toujours toutes sortes d’hypothèses et se torturait les méninges. La vie était plus facile pour ceux qui n’avaient pas d’imagination. Ils faisaient un choix et s’y tenaient, incapables de se projeter dans une autre réalité que celle qu’ils avaient sous les yeux. Alors que Raphaëlle, elle, pouvait se mettre à la place de n’importe qui et envisager la vie qu’elle aurait dans telle ou telle situation. C’était infernal. Faire un choix et s’y tenir était très difficile. Petite, elle avait ressenti une angoisse très vive lorsque sa mère lui avait demandé si elle préférait mettre des chaussettes roses ou bleues. Elle s’était d’abord imaginée avec les roses et avec la journée qui allait avec, puis avait fait la même chose avec les bleues. Il en était ressorti qu’il n’y avait aucun choix à faire, que les deux journées avaient leur légitimité, et elle avait été dans l’impossibilité de faire un choix excluant. Sa mère en avait été très agacé, et l'échange s’était comme toujours achevé dans les cris et les larmes. Pour Raphaëlle, l’imagination était une malédiction. Fanny fonctionnait différemment. Elle prenait une décision et elle fonçait. Et quand elle se trompait, elle réajustait tout simplement sa trajectoire. »

Comment choisir quand on est hypersensible ?

Se savoir hypersensible, c’est prendre conscience qu’on ressent différemment des autres, et plus intensément que la majorité d’entre eux. Avoir un ressenti intense est merveilleux quand on se trouve face à un paysage, tenir compte du foisonnement de ses ressentis est très utile quand on pratique une activité artistique, mais quand il s’agit de faire un choix dans la vie de tous les jours, ce n’est pas forcément adapté. Vous pouvez donc apprendre à moduler vos ressentis. Lorsque vous avez un choix à faire, par exemple entre deux vêtements, concentrez-vous. Vous pouvez visualiser la flamme d’une bougie au niveau de votre nombril pour éviter la dispersion. Au lieu de vous imaginer dans toutes les situations relatives au choix que vous avez à faire pendant de longues minutes, prenez une décision rapide. Acceptez-la en évitant à votre esprit de continuer à imaginer votre journée si vous aviez choisi l’autre vêtement. Projetez-vous avec le vêtement que vous avez choisie. Vous vous sentirez tiraillé pendant un moment, mais vous pourrez ensuite savourer votre journée. Votre hypersensibilité est une matière noble que vous pouvez travailler, ciseler, pour apprendre à déployer toute votre richesse intérieure. Et, peu à peu, cela vous apportera d'innombrables bienfaits.

"Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité." Albert Einstein


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.