Ondine Khayat
Cabinet de psychothérapie Paris

Approche Centrée sur la Personne. Psychologie humaniste

"Ce qui ne peut danser au bord des lèvres s'en va crier au fond de l'âme." Christian Bobin

Un enfant hypersensible est souvent débordé par ce qu’il ressent, ce qui peut générer en lui beaucoup de souffrance. Comment l’aider à mieux vivre son hypersensibilité ?

Comment reconnaître un enfant hypersensible ?

Dans mon roman « Les petits soleils de chaque jour », Colline, petite fille hypersensible âgée de neuf ans, veut se faire opérer de la sensibilité pour arrêter de souffrir. Confrontée au divorce de ses parents qui se disputent sans cesse, elle ne peut plus supporter ce qu’elle ressent. Cette situation illustre la souffrance des enfants hypersensibles qui sont très souvent débordés par leurs émotions. Ces enfants ressentent tout avec beaucoup d’intensité. Ils n’ont pas les mots pour qualifier et comprendre leurs ressentis. C’est donc d’autant plus difficiles pour eux.

Aider mon enfant hypersensible

Les conséquences de l’hypersensibilité chez un enfant

Les enfants hypersensibles sont régulièrement surstimulés par ce qu’ils ressentent en eux et autour d’eux. Ces états émotionnels intenses provoquent souvent des crises d’angoisse et des accès de colère, que l’entourage trouve disproportionnées. Mais elles ne sont que la partie immergée de l’iceberg. Car en réalité, les émotions trop fortes ressenties par l’enfant hypersensible sans qu’ils puissent les apaiser préparent le terrain pour ces explosions. Elles se produisent quand c’est trop insupportable pour lui. L’enfant hypersensible peut également avoir des difficultés à s’endormir, à supporter le bruit, le froid ou le chaud, les goûts et les odeurs trop fortes, les étiquettes ou certaines matières sur sa peau. Les enfants hypersensibles peuvent aussi avoir tendance à ruminer, car ils conservent longtemps en mémoire ce qu’ils vivent. Ils ont des difficultés à faire des choix, sont traversés par des questionnements profonds qui sont surprenants à leur âge. Ils ont une perception intense de l’état émotionnel des autres et ont besoin de comprendre et de trouver du sens à ce qu’ils vivent.

Comment aider son enfant hypersensible ?

Un enfant hypersensible a besoin de calme et d’apaisement, pour contrebalancer la sursimulation émotionnelle dans laquelle il vit. Son hypersensibilité le fait souffrir lorsqu’il est trop stimulé. Il ne faut donc pas en rajouter, pour l’aider à faire redescendre son curseur émotionnel. Cela demande à l’entourage d’un enfant hypersensible d’apprendre à gérer ses propres émotions. Si vous êtes vous-mêmes en surstimulation, vous aurez du mal à parler et à vous comporter de manière apaisante avec votre enfant. La première chose à faire est d’identifier qu’il est hypersensible et de comprendre ce qui se passe pour lui. Ensuite, vous pouvez l’aider à éviter qu’il pénètre dans la zone rouge de la surstimulation ou l’aider à en sortir. Un enfant hypersensible a besoin, encore plus que les autres enfants, d’un cadre, d’horaires réguliers, d’un sommeil favorisé, de bien se nourrir, et de ne pas passer des heures devant des écrans. Un enfant hypersensible possède une très grande richesse. Il est important d'être attentif à ses besoins et de respecter ses spécificités. Lorsque l’enfant hypersensible apprend à prendre soin de cette très grande sensibilité, il apaise sa souffrance et peut alors déployer tous ses talents. Vous pouvez emmener votre enfant hypersensible voir un thérapeute si vous sentez que sa souffrance est trop grande. En séance individuelles ou familiales, le thérapeute sera d’une grande aide pour effectuer ce travail avec lui.

Quelques conseils utiles

  • Ne jugez pas votre enfant lorsque vous ne comprenez pas ses réactions intenses car vos propos le blesseront davantage
  • Lorsqu’il se pose des questions surprenantes pour son âge, intéressez-vous à ce qu’il dit et encouragez-le à chercher les réponses par lui-même, tout en l’aidant
  • N’invalidez pas ses ressentis en les minimisant
  • Respectez le fait qu’il prenne très à coeur des éléments que vous ne remarquez pas forcément
  • Emmenez-le dans la nature
  • Favorisez son contact avec les animaux
  • Limitez le temps qu’il passe sur les écrans. Ce point est valable pour tous les enfants, mais peut-être encore plus pour les hypersensibles
  • Encouragez-le à pratiquer une activité artistique qui lui permettra d’exprimer sa très grande sensibilité
  • Aidez-le à mettre des mots sur ce qu’il ressent pour l’aider à libérer l’angoisse et la colère qui peuvent l’envahir et le faire souffrir
  • Expliquez-lui ce qu’il ne comprend pas quand il vous en fait la demande
  • Aidez-le à prendre soin de lui en lui expliquant qu’il a une sensibilité particulière, que c’est une grande richesse, mais qu’il a besoin de prendre soin de lui. Vous pouvez lui expliquer qu’il a en lui une zone verte, une zone orange et une zone rouge. Aidez-le à identifier dans quelle zone il se trouve. Vous pouvez lui suggérer de faire un dessin pour qu’il se représente mieux les différentes zones. Aidez-le à identifier les évènements et situations qui le font passer de la zone verte à la zone orange, puis à la rouge. Aidez-le à identifier les évènements et situations qui lui permettent de rester dans la zone verte.

"Maintenant, quand elle ressentait trop intensément les choses, Colline s'imaginait entourée d'une bulle nacrée qui la protégeait, ou bien elle visualisait des couleurs, récitait ses tables de multiplication etc. Théodore lui avait enseigné beaucoup de techniques qu'elle avait noté dans un cahier." Les petits soleils de chaque jour


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.