Cabinet de Psychothérapie
Ondine Khayat

Les conflits sont fréquents, tant dans la vie personnelle que professionnelle. Si certaines personnes y font face sans trop de problèmes, d’autres en ont peur et font tout pour les éviter.

Qu’est-ce qu’une relation ?

Une relation n’est pas la fusion de deux êtres qui n’en forment plus qu’un, mais deux personnes bien distinctes qui échangent ensemble. Vous pouvez avoir des opinions convergentes, une vie commune, des échanges riches et profonds etc., mais vous restez deux êtres différents l’un de l’autre. Malgré l’amour et l’attachement, chacun reste aux commandes de son être. Ce qui signifie que lorsque le conflit éclate, chacun défend son territoire intérieur ou physique.

peur des conflits

Lorsque le conflit survient

Les personnes qui ont peur des conflits peuvent être tétanisées par cette différence soudainement visible, qui survient avec un être qu’elles assimilaient à elle-même. L’autre était vu comme un prolongement d’elles-mêmes. D’où le sentiment d’anéantissement qui résulte du conflit. Car au moment du conflit, l’autre se révèle tel qu’il est, un autre différent. Le sentiment d’abandon peut alors être puissant. Les personnes qui sont dépendantes affectivement ont besoin que l’autre soit en permanence présent, pour être rassurées. Le conflit leur est insupportable, car elle ne peuvent pas « perdre » l’autre.

La peur de l’anéantissement

Certaines personnes ont assisté, dans leur enfance, à des scènes de conflits entre leurs parents. Ils n’étaient pas en présence d’adultes capables de se respecter l’un l’autre au sein de ce conflit. Ils ont donc été témoins de scènes ou le conflit générait des cris, des pleurs, parfois de la violence psychologique ou physique. L’un des protagonistes prenait l’ascendant sur l’autre, le réduisant à néant par ses propos. Ils ont donc assimilé le conflit à l’anéantissement de l’autre. Pour eux, ne pas être d’accord, c’est détruire potentiellement l’autre ou être détruit par lui. Dès lors, tout conflit sera soigneusement évité, quoi qu’il en coûte.

peur des conflits

Le regard qui tue

Etre en conflit avec quelqu’un équivaut à se confronter à des émotions vues comme potentiellement négatives en soi, et à celles de l’autre. C’est aussi prendre le risque d’être jugé par lui et rejeté. Cette peur du regard de l’autre, de son jugement, peut tétaniser. La personne qui a peur des conflits mettra tout en oeuvre pour éviter d’y être confrontée. Elle va fuir le conflit en acceptant des choses qui sont contraires à ses besoins et envies. Subir des injustices, prendre sur elle, agir à l’encontre de ce qu’elle souhaite, masquer ses émotions…

L’issue à la crise

Il est important d’identifier ce qui vous fait peur dans le conflit. Cela vous aidera à identifier vos ressentis et vous donnera une base de travail. Vous pouvez faire cela seul, avec un proche en qui vous avez confiance, ou encore consulter un thérapeute qui saura vous accompagner. Essayez de vous souvenir d’évènements vécus dans votre passé. Avez-vous le souvenir de conflits qui vous ont effrayé ? Comment réagissaient vos parents en cas de conflits ? Repensez à une situation au cours de laquelle vous avez évité le conflit. Qu’avez-vous ressenti ? Pouvez-vous nommer vos émotions ? Qu’auriez-vous aimé faire et dire à cette occasion ?

Quelques pistes à explorer

  • Comprendre, voir et accepter les différences entre vous et l’autre
  • Ne pas chercher à tout prix à lui plaire
  • Souhaiter une issue au conflit
  • Ne pas vouloir changer l’autre
  • Apprendre à nommer vos émotions
  • Formuler vos besoins
  • Etre capable de vous remettre en cause
  • Regarder l’autre tel qu’il est
  • Identifier ses besoins
  • identifier les besoins communs…

"Vouloir plaire - c'est mettre sa vie dans la dépendance de ceux à qui l'on veut plaire et de cette part en eux, infantile, qui veut sans fin être comblée." Christian Bobin


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.